Univers Fantastique Brive

Forum du club de jeu de rôle, figurines, jeux de cartes, etc... de brive (19)
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mémoires de l'inspecteur BONTEMPS, acte II (2/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
roger-le-routier

avatar

Messages : 1537
Date d'inscription : 26/05/2008
Age : 42
Localisation : Noailles (19)

MessageSujet: Mémoires de l'inspecteur BONTEMPS, acte II (2/2)   Lun 1 Déc 2008 - 9:50

La seconde affaire était un peu plus délicate, politiquement parlant. Le corps de Charles OBA SHAVER, figure bien connue de la Jet Set de notre bonne ville et magnat de l’immobilier, avait été découvert à son domicile, le crâne défoncé par une statuette. Le bureau du maire nous demanda de résoudre cette enquête dans les plus brefs délais, et ne manqua pas de nous appeler toutes les 3 heures pour nous en convaincre. Ce fut l’Inspecteur WESSON (Kevin) qui, de part ses origines sociales proches de celles de la victime, eût l’infini honneur d’être désigné responsable de l’investigation.

Nos premières constatations sur place ne nous éclairèrent que feu. M. SHAVER avait été frappé à la tête jusqu’à ce que mort s’ensuive dans son bureau privé avec une statuette issue de sa propre collection. Aucune empreinte, des traces d’effraction à peine visible et toutes les bandes des caméras de surveillance du réseau effacées par un très bon informaticien, l’enquête s’annonçait sous les meilleurs hospices. Seuls les domestiques, Maria & Fillippe SALINAS ainsi que leur nièce Mariza GUZMAN, pouvaient répondre à nos questions, même s’ils ont tout d’abord tous nié avoir été présents au moment des faits.

Ignorant les injonctions de nos amis de la Justice nous indiquant avec pertinence que, comme le dit si bien le Cluedo 2030 c’est forcement le Mexicain le coupable, nous avons poussé notre enquête plus avant et avons découvert de menues traces de basket autour du mur d’enceinte ainsi qu’une caméra extérieur non raccordée aux autres. L’analyse de ses images nous a permis d’identifier une forme un peu floue, pouvant être une femme ou un jeune adolescent.

Questionnant à nouveau les employés de maison avec l’appui de cette photo, nous avons obtenu la même réponse que précédemment, mais en légèrement plus embarrassée de la part de Fillippe SALINAS. N’écoutant que notre bon cœur, nous l’avons alors mis à l’aise en lui promettant sans plus attendre un aller simple pour lui et sa famille à GUANTANAMO, au CHILI, en IRAN ou dans divers autres rieuses contrées ou les tortionnaires racistes n’ont pour toute autre compagnie que les aryens les plus pratiquants. Touché par tant de bonté, M. SALINAS nous fit alors une révélation des plus étonnantes.

Son patron était depuis toujours l’organisateur émérite de parties fines où alcool, drogue et femmes les plus douces et compréhensives de toute la Côte Ouest donnaient rendez vous à la Jet Set locale. Mais la répétition de toutes choses débouchant immanquablement sur une ennuyeuse routine, M. William Chadwell STENFORD, eu l’idée de mettre sur pied a son domicile une soirée un peu plus spéciale, sur invitation exclusive de 3 bons camarades de déconne : MM. SHAVER, STENFORD, WHITORNE et HARTMAN. Mus par la certitude de ceux qui savent qu’ils vont vraiment rigoler, les « 4 zamis » sont allés ramasser 2 jumelles de 13 ans sous un échangeur de SkyRoad et revinrent ensuite à la maison. Quelques heures plus tard, c’est un SHAVER apeuré et couvert de sang qui vint chercher Fillipe, lui adjoignant l’ordre de faire le grand ménage dans son bureau et de garder un silence religieux sur ce qu’il allait voir sous peine de subir un accident aussi inéluctable que définitif avec toute sa famille, qu’elle soit au Bled ou en Californie. Avec tout le bon sens inhérent aux personnes qui veulent survivre, fut ce dans la merde jusqu’au coup, Fillipe suivit son maître jusqu’à son bureau. Il y découvrit les 2 malheureuses jeunes filles violées autant qu’on peut l’être, leurs corps martyrisés, souillés, exsangue et mutilés, les « yeux vitreux figés avec l’expression de toute l’horreur du monde ». Après avoir été obligé de faire disparaître les tapis, couvertures et revêtements incriminés, Fillipe fut contraint de jeter les 2 petits corps dans la baie « là où sont les plus requins ». Etait-il conscient qu’il fréquentait déjà au quotidien les pires squales de la région ? Mystère.

Une lecture des faits divers des derniers jours nous révéla alors une surprenante coïncidence. M Carl WHITORNE (patron de presse de son état rappelons le) venait de décéder dans un terrible accident de voiture ayant fait plusieurs dizaines de victimes, tandis que M Steven HARTMAN (figure politique de premier plan du NOM) avait quant à lui malencontreusement glissé du 42ème étage. Croyant fermement à la probabilité d’un tel hasard, nous avons aussitôt demandé une entrevue avec M. William Chadwell STENFORD. Inutile de préciser que cette entrevue fut des plus agréables. Aussi charismatique qu’un stalinien pratiquant, dégageant encore moins de chaleur que la banquise, cet « habile homme d’affaire » cultivait qui plus est avec une rare maîtrise une qualité supplémentaire : celle de prendre ses interlocuteurs pour des abrutis. « Ne voyant vraiment pas qui pourrait lui en vouloir », les décès de ses amis n’étaient qu’une « suite de circonstances malheureuses sans aucuns lien entre elle ». Il se demandait d’ailleurs à voie haute, en bon joueur de cluedo 2030, pourquoi les mexicains de la maison SHAVER étaient encore en liberté. Ne tenant pas à abuser des bonnes surprises que peuvent parfois nous offrir la vie, nous avons rapidement pris congé.

Une enquête de terrain promptement menée nous révéla qu’un petit groupe, LES INVISIBLES, avait fait son apparition depuis plusieurs mois dans la zone de l’échangeur ou avait été enlevées les 2 jumelles. Ce groupe était mené par un certain ARMANDO, gamin de 15 ans environ qui se faisait discret depuis quelque temps. Une planque de l’Inspecteur WESSON (Kevin), caché sous autant de couches de guenilles que de crasse, nous permit d’identifier le jeune homme.

Soucieux de deviser avec lui avec toute la considération qu’il méritait, nous avons infiltré son quartier jusqu’à ce que nous puissions le localiser. Une première poursuite menée par le Détective HIGHTOWER (Rémi) (bel athlète vétéran de la guerre de Corée rappelons le) se solda par un échec des plus patents, le gosse au physique d’allumette vermoulue semant le cops après quelques secondes de course seulement. C’est donc avec une fierté bien compréhensible que notre coéquipier vînt chercher auprès de nous les félicitations qu’il méritait, avec ce sourire entendu que seuls peuvent arborer les vrais winner. Fort heureusement l’inspecteur WESSON (Kevin), décidemment très doué pour jouer les clochards, parvint à s’approcher d’ARMANDO avant de l’appréhender sans haine ni violence. Le gosse devait très certainement être encore essoufflé de son jogging avec le Détective HIGHTOWER (Rémi), comme quoi il est très important de toujours travailler en équipe.

ARMANDO nous avoua spontanément le meurtre de M. SHAVER ainsi que les accidents ayant frappés MM WHITORNE (le problème technique de son véhicule ayant été facilité par une bombe artisanale placée sous le siège conducteur) et HARTMAN (« suicidé » au moment opportun). En dépits de nos conseils, ARMANDO a tenu à endosser la responsabilité de ces 3 meurtres et la préméditation du 4ème visant STENFORD. N’ayant d’autres recours, nous lui avons fourni le meilleur des avocats.

C’est face à un parterre de journalistes hystériques que nous avons annoncé cette arrestation, ne pouvant incriminer M STENFORD et ses acolytes pour leurs actes, faute de preuves. Rarement une affaire résolue ne nous aura aussi pleinement fait savourer ce sentiment de victoire propre aux samouraïs qui se faisaient Seppuku en place publique. J’ai tout de même pris la peine d’appeler ce bon vieux Chadwell pour lui signifier, à sa grande surprise inutile de le préciser, que « finalement il y avait bien un complot ». J’apprendrai plus tard que cette fanfaronnade allait sauver la vie des invisibles, que cet espèce d’habile businessman s’apprêtait à faire exécuter s’il n’avait pas reçu ce fameux appel.

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule le cas de la petite Naomi Clemente nous fut confié dans la foulée. Retrouvée par une nuit de pluie cendreuse dans une poubelle, elle avait, selon le premier rapport du légiste « était violée par toutes les orifices. Son nez et ses oreilles étaient sectionnés et manquants, de même que ses mains et ses pieds. Son corps était lacéré, ouvert de l’abdomen à la poitrine et son estomac vidé comme celui d’un poisson. » J’admirerai toujours la compassion teintée d’un humanisme sans faille dont ces professionnels en blouses immaculées font preuve au quotidien. Cerise sur le gâteau, une analyse toxicologique indiquait que le sang de cette jeune black contenait un cocktail de drogues et de médicaments suffisamment puissant pour l’avoir gardée consciente jusqu’à sa mort. Malgré une enquête des plus poussée, nous n’avons récolté ni indice ni témoin. Nous savons seulement qu’elle a disparu entre l’épicerie de son quartier et son école, le jour même de sa mort. Un acte d’une telle barbarie ne restera pas impuni, j’en fais le serment, d’autant qu’il est vraisemblablement l’œuvre d’un individu tellement déséquilibré qu’il repassera nécessairement à l’action. Il fera forcément une erreur et à ce moment là, et je saurai alors le trouver pour lui expliquer tout le bien que je pense de sa façon de se divertir.

Inspect. G. BONTEMPS.


Quelques personnalités remarquables :


William Chadwell Stenford:

Magnat de la finance, soutien financier du NOM et des Réalistes, ami de feu Charles Oba SHAVER, époux d’Anita Balensky. Intermédiaire entre Washington et Sacramento en 2024, membre du GICAN. Ami du maire, il a des informateurs partout.

Bel enculé doté d’un grand pouvoir, il n’hésite pas à organiser des soirées pédophilo-sado-masochistes avec des mineur(e)s de moins de 13 ans.



Armando

Jeune gosse des rues de SkyRoad très charismatique, il a une 15ne d’années. Lassé de voir ses semblables se faire exploiter sans protection ni recours, il a fondé les INVISIBLES, gangs chargé de protéger les 7-18 ans.

Il a réussi à venger la disparition de 2 jumelles de sa bande en tuant 3 personnalités de Los Angeles. Nous l’avons appréhendé avant qu’il n’assassine le denier des responsables de cette tragique disparition : William Chadwell Stenford


Naomi Clemente

Jeune fille cruellement assassinée le 20/07/2030. Son corps sans vie me hante encore et je jure de tout faire pour coincer au plus vite le monstre qui l’a massacrée.


Dernière édition par roger-le-routier le Ven 19 Déc 2008 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amandarn

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 34

MessageSujet: Re: Mémoires de l'inspecteur BONTEMPS, acte II (2/2)   Lun 1 Déc 2008 - 14:33

Très bon résumer, tu va pouvoir te mettre sous les feu des projecteurs pour le prochain rapport Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solkhan.free.fr
Debby

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 20/06/2008
Age : 32
Localisation : BRIVE (pour le moment)

MessageSujet: Re: Mémoires de l'inspecteur BONTEMPS, acte II (2/2)   Lun 1 Déc 2008 - 22:43

en effet on sens le sang du bureaucrate parler dans tous ces rapports.

comme notre inspecteur Bontemps s'est désigné bénévole, il aura maintenant la responsabilité des rapports officiels du group.

bonnes journées a tous

inspecteur Lagardére
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoires de l'inspecteur BONTEMPS, acte II (2/2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoires de l'inspecteur BONTEMPS, acte II (2/2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémoires de l'Inspecteur BONTEMPS, acte I
» Mémoires de l'inspecteur BONTEMPS, acte II (2/2)
» Les mémoires d'un tyran
» L'inspecteur Lucius est toujours directeur de la PJ
» L'inspecteur de permis de conduire était... bourré !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Univers Fantastique Brive :: Jeux de rôles :: Le domaine des MJs :: MJ Koub :: cops-
Sauter vers: